Le Bar à Bulles – Paris 18

20171126_1227441722460310.jpg

Le bar à bulles… ou l’épreuve de ma vie ! Cela faisait un moment que je n’avais pas vu ma meilleure amie du coup nous avions décidé de faire un brunch qu’elle connaissait (pour changer). Le rendez-vous était donc donné à côté du Moulin Rouge, dans le 18e. C’était sans compter sur mes talents de voltigeuse qui m’ont fait gagné un magnifique plâtre et des béquilles – Noël avant l’heure ! Quel rapport avec le brunch d’aujourd’hui me direz-vous ? C’est que ce charmant brunch se trouve dans une petite allée pavée à gauche du Moulin, en haut d’une série d’escaliers escarpés. Mais bon, il se mérite !

En haut de ces escaliers, nous nous retrouvons face à un vigile qui vérifie nos réservations (mieux vaut réserver car il commence à y avoir du monde) et nous fouillent. Nous arrivons ensuite sur une jolie terrasse puis passons la porte d’entrée rouge. Nous sommes assez rapidement placées et une serveuse nous apporte la carte avec une liste, en nous précisant que le dessert du jour est une salade de fruits. En effet, le concept est assez atypique : le brunch se composant d’un plat et d’un dessert au choix, il faut remplir la fiche en indiquant son choix puis l’apporter au comptoir où l’on est directement encaissé. Dans notre cas, nous prenons un bun bacon et un saumon et deux cheesecakes.

Une fois le brunch réglé, on reçoit un buzzer et une panière de mini viennoiseries et tout le reste du repas est en self service. Au comptoir, sont proposés différents jus (orange, pamplemousse, pomme) et thé glacé (nature, hibiscus), du café, du lait et de l’eau chaude ainsi que plusieurs thés et du chocolat en poudre. Tous cela nous permet d’attendre la préparation de notre commande et ça tombe bien parce qu’il commence vraiment à faire faim comme on dit. Nous avions la possibilité de prendre des tartines et de la confiture mais nous nous sommes dit que si nous commencions, nous n’aurions pas de place pour la suite. Grand bien nous a pris !

Les viennoiseries n’ayant servies qu’à nous ouvrir l’appétit, nous étions affamées lorsque le buzzer finit par se prendre pour un sapin de Noël. Mon amie se lève donc pour récupérer notre commande et rapporte le plat et le dessert ! A cette vue, je constate qu’en effet, j’ai bien fait de m’abstenir de prendre des tartines et je peux donc pleinement profiter de cette composition.

Je commence par la salade de semoule (pour moi ce n’est pas du couscous) courgettes fêta qui est bien fraîche puis je mange la fine tranche de fromage qui est fait ce qu’il faut. C’est seulement après que je passe aux choses sérieuses, c’est-à-dire au bun légèrement toasté et « tartiné » d’œufs brouillés et de saumon. Pour ne pas me goinfrer, je teste les frites de patates douces moi qui n’aime pas ça. Eh bien je peux vous dire que ça passe mieux quand c’est frit, mais c’est un avis totalement subjectif. D’ailleurs, c’est la seule chose que je laisse mais presque plus par satiété.

De l’autre côté de la table, il reste les frites et la salade mais uniquement parce que le plat est copieux. Nous faisons donc une pause avant de passer au cheesecake aux fruits rouges.

Mon amie ne peut pas le finir car le plat l’a vraiment calée mais je viens à bout de ma part. Là aussi, je ne partais pas dans les meilleures conditions car je ne suis pas une fan de cheesecake, mais est-ce que j’ai une tête à commander la salade de fruits ? D’ailleurs, si je n’étais pas capable de prendre des risques, à quoi bon ce blog ? Bref, j’ai goûté leur cheesecake et j’ai adoré leur cheesecake ! Mais vraiment, je ne me souviens pas en avoir mangé un que j’ai trouvé aussi bon. Ça m’a un peu fait l’effet du tiramisu, à savoir que ça passe tout seul. Mais là aussi c’est une opinion que tout le monde ne partage pas.

En conclusion, ce petit brunch haut perché derrière le Moulin Rouge vaut le détour et méritait bien que je sue sang et eau pour monter ces escaliers armée de mes deux engins de guerre et de ma patte folle. Mais pensez bien à réserver car il n’y a pas de la place pour tout le monde ! (c’est bien le problème des bonnes adresses qui commencent à se faire connaître).

 

Le bar à bulles

4 bis Cité Véron, Paris 18

Metro : Blanche (ligne 2) – Place de Clichy (ligne 2 / 13)

Une réaction sur “Le Bar à Bulles – Paris 18

  1. Pingback: Le Bar à Bulles – Paris 18 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s