La Bouteille d’Or – Paris 5

>> English side <<


Pendant mes vacances parisiennes à jouer les touristes (oui, j’ai bien pris des vacances pour traîner à Paris), mon ami et moi avons décidé de visiter le fameux musée d’Orsay. C’est d’ailleurs à cette occasion qu’a été pris ce merveilleux cliché qui orne la page d’accueil de mon blog. Bref, nous avions donc prévu un après-midi studieux mais la matinée s’achevait et la faim rôdait comme un animal sauvage prêt à nous bondir dessus. Et vous savez bien que je suis un être faible…

Nous nous promenions donc vers Saint Michel sans savoir dans quelle brasserie attrape-touristes nous allions finir, lorsque j’ai eu l’idée d’aller dans ce fameux restaurant que je voyais si souvent sur LaFourchette mais que je n’avais pas encore eu la chance de réserver. L’occasion était trop belle, nous étions à côté et la remise proposée était très intéressante pour notre budget vacances qui disparaissait comme peau de chagrin…

C’est comme ça que nous nous sommes retrouvés à la Bouteille d’Or. Cadre idyllique avec une belle terrasse à côté des quais avec vue sur Notre-Dame : le rêve ! Le temps n’étant pas au beau fixe, le restaurant n’était pas très rempli mais nous avons eu l’embarras du choix de la table et toute l’attention de notre serveur. Nous avons donc pris place en terrasse pour profiter de la tranquillité du lieu. Comme quoi, le mauvais temps à Paris en août, ça peut avoir du bon.

A la carte, des entrées, des viandes et des poissons cuisinés de façon originale. Pour nous donner le temps de choisir, nous commandons chacun un verre de vin rouge et profitons de la terrasse déserte et du paysage. A part quelques passants et voitures, nous sommes seuls au monde et ça fait du bien de souffler après un début de semaine éprouvant.

Après un long moment d’hésitation, nous statuons enfin sur les entrées. Pour mon ami, c’est donc tartare de bar au citron et julienne de légumes en entrée Pour moi, c’est tarte fine au Saint-Maure et figues séchées. Les assiettes sont évidemment très bien présentées et nous font presque oublier le froid qui nous entoure. Je suis tout d’abord surprise par mon feuilleté car je m’attendais à une entrée fourrée mais cet empilement de produits ne fait qu’accentuer leur goût (et il y a plus de fromage !). Du côté du tartare de bar, cela résulte plus du bar sur un lit (bien épais de légumes). On regrette donc qu’il n’y ait pas davantage de poisson, mais cela reste bon !

DSC_0138

DSC_0137_1

Sitôt les assiettes finies, nous passons au plat de résistance qui a le mérite de nous réchauffer un peu. C’est donc un magret de canard jus court au miel et au thym accompagné d’un gratin dauphinois pour Madame et le filet de bœuf sauce Diane et légumes de saison rôtis au four pour Monsieur. C’est pour moi une formule gagnante car j’adore le canard et n’en mange pas très souvent et vous ne me décevrez jamais avec une recette à base de pommes de terre. Ma peur provenait de la sauce mais qui était totalement injustifiée. C’est mal, cela ne se fait pas, mais j’avoue, j’ai tout saucé ! En face de moi, c’est également une belle surprise que ce soit pour la viande, la sauce ou les légumes. Et ces champignons ! (oui je fais une fixette sur les champignons et pas qu’une fixette d’ailleurs : j’en ai piqué un). Bref, de beaux et gros morceaux de légumes savoureux et qui calent… Mon ami plaide coupable pour en avoir laisser quelques-uns faute de place dans son estomac.

DSC_0139DSC_0140_1

Après le plat de résistance… vient la pluie ! Nous avons donc profité de cet entre-plats pour rentrer nous mettre au sec (et au chaud) avant de commander nos desserts, ou devrais-je dire LE dessert de rigueur : un café gourmand. Il est possible de faire comme moi et de demander un thé à la place du café mais attention, l’eau est toujours plus chaude en sortie de bouilloire que de machine. Nous sommes rapidement servis et sommes ravis par la composition proposée : moelleux au chocolat, crème brûlée, tiramisu aux fruits rouges FRAIS et strudel aux pommes. Miam miam !

DSC_0143_1

Il est vrai que ce restaurant n’est pas donné par rapport à d’autres mais il faut savoir se faire plaisir pour certaines occasions (surtout si vous suivez le bon plan que je vous propose ci-dessous) ! Bref, nous y retournerons volontiers, mais peut-être pas un jour pluvieux, ou alors nous ne nous mettrons pas en terrasse.

 

La Bouteille d’Or

9 quai Montebello, Paris 5

Metro : Maubert Mutualité (ligne 10) – Saint Michel (ligne 4 / B / C)


Vous pouvez réserver sur LaFourchette et obtenir une réduction si vous commandez au moins entrée+ plat ou plat+dessert (les boissons ne bénéficient pas de réduction). Si vous ne possédez pas de compte LaFourchette, n’hésitez pas à utiliser mon code parrainage à l’inscription : 7AAA10BF

Réservation LaFourchette

lbdo

Une réaction sur “La Bouteille d’Or – Paris 5

  1. Pingback: La Bouteille d’Or – Paris 5 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s