Le Piquet – Paris 15

>> English side <<

20171005_122832

Quand on a la chance de vivre à Paris, il est vrai que l’on n’en profite pas autant que lorsqu’on y vient pour les vacances. C’est également le cas lorsqu’on travaille à côté d’un lieu touristique. Il m’a ainsi fallu pas mal de temps pour intégrer que je travaillais pas très loin du champ de Mars. Et c’est précisément (ou presque) à l’angle de la rue de Suffren et de l’avenue de la Motte Piquet que je vous emmène.

Cette semaine, j’ai eu l’occasion de passer du temps avec une collègue que je n’avais pas vu depuis un bon moment. Nous avions pas mal de choses à nous raconter et l’heure du repas approchait. Elle s’est alors mis à parler des endroits où elle déjeunait quand elle était au bureau, il y a de cela quelques temps, et après nous avons finalement décidé d’aller au Piquet.

Ayant proposé à d’autres collègues, nous voilà donc rapidement arrivés et installés à l’intérieur. La maison propose une formule Plat+Dessert pour 17€, ce qui est honnête pour le quartier. Quatre propositions variées pour chaque plat, le plus dur reste de choisir. Mes collègues finissent par commander la bavette à l’échalote quand l’enfant que je suis décide de prendre la purée qui accompagne la poitrine de cochon. Nos commandes sont servies assez vite et je remercie ma collègue pour avoir patiemment attendu que je réussisse à prendre mes photos.

20171005_12433320171005_124359

Un vrai régal ! Mes collègues ayant répondu à l’appel de la bavette ont eu l’air de l’apprécier, quant à la poitrine, elle méritait à merveille son titre de crousti-fondante… Peu de discussion jusqu’à ce que les assiettes soient vides et les estomacs satisfaits, ce qui est pour moi une valeur sûre en matière de contentement. Mais cela ne suffit pas aux gourmands que nous sommes et nous débattons déjà du dessert. Il faut savoir que si j’avais accepté de venir (à part pour satisfaire les envies de bavette), c’est parce que ma collègue m’avait vendu une mousse au chocolat à tomber et une crème caramel excellente… Le plus sage choisit le fromage blanc aux fruits rouge, les vrais gourmands prennent la mousse au chocolat et je préfère rester dans l’originalité en testant cette fameuse crème caramel.

20171005_13100420171005_131016

Ce n’est d’ailleurs pas une simple crème caramel mais une crème caramel avec son caramel beurre salé coulant dessus ! Et très bon, ce qui compense la pauvreté du visuel de la photo qui ne rend pas honneur à ce dessert. La mousse au chocolat est plus appréciable, présentée en bocal comme la mode le veut. Aux dires de mes compagnons de tablée (et de moi-même comme j’en ai goûté un peu), elle est délicieuse : chocolatée ce qu’il faut mais pas écœurante non plus.

Au final, nous avons bien mangé et en une petite heure, ce qui reste un timing raisonnable pour un déjeuner de bistrot. Et hormis les plats présentés dans la formule, ceux de la carte sortent de l’ordinaire et sont appétissants. Je peux donc vous dire que mes collègues y retourneront sûrement !

 

Le Piquet

48 avenue de la Motte Piquet, Paris 15

Metro : La Motte-Piquet Grenelle (ligne 6/8/10)

Une réaction sur “Le Piquet – Paris 15

  1. Pingback: Le Piquet – Paris 15 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s