Le Papacionu – Paris 9

20170730_153240.jpg

Pour ce nouvel article, rendons à César ce qui lui appartient. Je vous emmène à chaque fois découvrir de nouvelles assiettes mais ce qu’il faut savoir c’est que je connais certaines adresses depuis peu et grâce à une personne en particulier (voilà, t’es content maintenant les gens savent que c’est grâce à toi que je leur présente Papacionu et même the Beast). Après avoir entendu parler de cet endroit à maintes reprises, cette personne en particulier a enfin daigné me proposer d’aller dîner au Papacionu.Selon lui, il faut réserver en avance pour avoir de la place et on a donc une plage horaire définie pour pouvoir manger. Contraignant vous me direz ? Attendez d’y goûter les pizzas et vous trouverez ça justifié. Tout d’abord, laissez-moi un peu vous présenter les lieux. C’est un restaurant italien CORSE avec de très bons produits et sa plus grosse particularité réside dans ses pizzas. On ne parle pas ici de pizza ronde de la taille de votre assiette ou qui dépasse légèrement… Ici, vous mangerez une moitié de pizza servie sur une planche en bois. Si – comme moi au début – vous commencez à râler qu’avec une demi pizza vous ne serez pas suffisamment calé, très bien : on en reparlera quand vous l’aurez fini.

Pour fêter cet événement (quand on tease un endroit pendant des mois avant d’y aller, je pense qu’on peut parler d’événement) nous avons arrosé ça d’une bière et d’un cap corse – magnifique découverte – avant de commander une calzone et une royale. Pour information, je ne suis généralement pas trop fan de ces deux types de pizza que je trouve trop simples et pas assez fromageuses à mon goût. Grand bien m’a pris de prendre le risque !

20170712_194920

Royale (13€) et Calzone (15€)

Les planches à découper avec nos commandes arrivent assez rapidement (car il faut bien ça pour exposer les bêtes) et nous pouvons enfin attaquer ! La pâte est fine, les produits sont frais et goûtus et ça se voit, bref tout ce que j’aime. C’est donc sans cérémonie que j’ai dévoré la moitié de ma pizza Royale, étape à partir de laquelle j’ai quand même dû ralentir le rythme. En effet, ici on en a pour notre argent aussi bien en termes gustatifs que quantitatifs, même pour ceux qui ont un appétit énorme comme le mien – petite anecdote, un midi je me suis retrouvée à finir deux demi pizzas en plus de mes lasagnes et de deux desserts. Pardonnez l’absence de photo de la Calzone mais l’éclairage et la cuisson n’ont clairement pas été favorables à mon cliché. Par contre, j’ai pu en prendre un morceau bien au cœur et ce serait mentir que de nier la suprématie du fromage dans cette recette. Une tuerie !

20170712_195638

La seule ombre que j’aperçois au tableau c’est que la taille de notre plat et notre incapacité à le finir peut nous frustrer. Heureusement, le restaurant nous offre la possibilité d’emporter tout ça grâce au doggy bag : pour ceux qui ne connaissent pas ce concept venu d’outre Atlantique, cela consiste à pouvoir rapporter les restes de notre repas chez nous pour en profiter plus tard et éviter le gaspillage ! Ce qui, dans notre cas, a bien arrangé mon ami. Une fois la part placée dans un carton, nous avons dû répondre à la question fatidique du : voulez-vous prendre un dessert ? Honnêtement, nous n’avions plus faim et, si notre gourmandise nous poussait à tester quelque chose de cette liste appétissante, nous aurions été incapables de finir notre commande.

20170712_203127

Tiramisu fruits rouges et spéculoos (7€)

Après une longue hésitation, nous optons pour leur tiramisu fruits rouges et spéculoos. La présentation en bocal est très sympa et plutôt bien trouvée – sauf pour les photos. Et ce qu’il y a dedans aussi. C’est même plutôt très bon pour une variante d’une grand classique. On apprécie surtout la crème qui n’alourdit pas davantage notre estomac et qui fait du frais là où il faut. Nous étions deux, nous n’avions plus faim mais le pot fut propre à la fin !

Le Papacionu

7 rue Cadet, Paris 9

Metro : Cadet – Le Peletier (ligne 7) – Grands Boulevards – Richelieu Drouot (ligne 8 / 9)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s